https://www.jouve.com header_visibility: footer_visibility:

Les portraits de l’été : Jean Marc Lohier, l’évolution comme clé de la réussite

Calendar 10 août 2020 | Tag , , , ,

Pour ce premier portrait de l’été, Jean-Marc Lohier a accepté de nous en dire plus sur son parcours professionnel au sein du groupe Jouve, ainsi que sur son poste de directeur DevOps et celui de responsable du site de Rennes.
Après l’obtention de son bac + 5 en ingénierie à Paris, Jean-Marc rejoint le groupe en 1992 à Mayenne pour ne plus jamais le quitter. Une histoire qui dure.  

Pourquoi avoir choisi de travailler chez Jouve ?  

jouve rennes J’ai un parcours professionnel assez singulier car ma première expérience est chez Jouve. J’y suis depuis maintenant 28 ans. A l’issue de mes études d’ingénieur en informatique, je me suis inscrit dans un cabinet de recrutement qui m’a proposé de rejoindre Jouve en tant qu’ingénieur logiciel. Après deux mois d‘intégration à Mayenne, j’ai rejoint le tout nouveau site de Rennes. J’ai très vite perçu l’intérêt de Jouve qui s’intéressait à des technologies innovantes pour l’époque tel que le Cédérom, qui travaillait pour des clients prestigieux (Office Européen des Brevets, Aérospatiale par exemple) et qui avait de surcroît une ouverture déjà existante à l’international.  

A ce moment-là, il y avait eu un démarrage très fort au niveau de l’activité IT chez Jouve et le groupe voulait se rapprocher d’un bassin d’emploi et d’étudiants IT comme celui de Rennes. Je faisais partie d’une équipe spécialisée en propriété industrielle et l’expérience Mayennaise a été un vrai plus car elle m’a permis de mieux connaître l’environnement Jouve.  

Vous vous êtes rapidement retrouvé à la tête de l’ensemble des équipes IT, dont vous avez porté la réorganisation. Cela a-t-il représenté une réelle évolution ?  

En 1996, seulement quatre ans après mon arrivée dans l’entreprise, on m’a proposé la responsabilité de l’équipe dans laquelle je travaillais. J’ai donc saisi l’opportunité de passer rapidement de développeur informatique à un rôle de de chef de projet puis de manager 

Par la suite, Jouve a fait évoluer son organisation et s’est organisé en Business Unit (BU) c’est-à-dire en unités verticales par métier qui comprenaient aussi bien les équipes techniques que le commerce et l’avant-vente, toutes chaperonnées par un responsable de BU. J’ai pris la responsabilité d’une des BU spécialisée en IT et plus particulièrement en « Propriété Industrielle », poste qui m’a permis de découvrir la relation client sous l’angle commercial. J’ai également eu l’occasion de développer les sites IT offshore de Jouve comme celui du Sénégal. 

Il y a eu ensuite un changement d’organisation assez profond puisque Jouve a abandonné l’organisation en BU et a notamment rassemblé dans une même entité toutes les équipes de développement IT dédiées aux projets Web. L’objectif était de décloisonner, d’harmoniser les pratiques et d’accentuer la polyvalence entre les équipes. J’ai ainsi mana l’ensemble des équipes de développement web qui se trouvaient à Rennes et Mayenne, soit environ 100 ingénieurs, chefs de projet et testeurs. Par la suite,cette volonté de regrouper les équipes IT s’est accentuée et nous avons intégré à cet ensemble les équipes Ops puis nos équipes d’industrialisation dans ce pôle DevOps. Cela représente aujourd’hui environ 200 personnes répartis sur plusieurs sites : Rennes, Mayenne, Lens, Cluj et Chennai. Entre les spécialistes des architectures, du développement logiciel, les ingénieurs DevOps ou les férus des approches agiles, nous avons de nombreux experts au sein de l’organisation. Nous avons une structure souple et réactive : organisation, gestion de projet, technologies; l’équipe de management qui m’entoure rend possible l’évolution de nos pratiques afin d’améliorer ce qu’on appelle le delivery et la satisfaction client tout en assurant la rentabilité des projets.  

Au cours de ces années, j’ai eu la chance de participer activement à beaucoup d’évolutions structurantes chez Jouve, ce qui m’a donné envie de poursuivre l’aventure avec le groupe ! On peut citer ses différentes certifications, les prises de position sur de nouveaux marchés, la volonté permanente d’innover, l’amélioration des méthodes de travail ou tout simplement le suivi permanent des technologies (web, mobile, cloud, …).  

« Assez vite, je suis passé de développeur informatique à manager d’équipe. Cette perspective d’évolution représentait une véritable opportunité »

Jouve intervient dans divers domaines tels que la gestion documentaire, le développement informatique custom, la propriété industrielle ou encore l’analyse et le traitement des données complexes dans les domaines de la finance et de la santé. Quelle est la principale activité du site de Rennes ?  

Le site rennais est essentiellement composé déquipes de développement. Néanmoins, les compétences se sont élargies ces dernières années avec des représentants des équipes Ops ou de la direction de projets. C’est un site où nous avons mis l’agilité au centre du développement, en privilégiant les aspects collaboratifs. Nous avons eu la chance de pouvoir nous appuyer sur une stabilité des collaborateurs qui sont ouverts en permanence au changement. 

Nous avons aussi la chance de mettre nos expertises au service du métier de nos clients, ce qui nous permet de développer une expertise métier dans des domaines éloignés de nos formations d’origine. C’est le cas par exemple des collaborateurs qui travaillent dans le domaine de l’édition juridique, du domaine bancaire ou plus récemment de la Santé (solution « Know Your Patient »). 

Il est aussi satisfaisant de voir l’évolution d’un certain nombre collaborateurs arrivés chez Jouve et qui ont évolué dans la structure, que ce soit vers l’expertise technique, la gestion de projet ou le management. 

L’évolution du site de Rennes a été notable. En tant que responsable comment l’avez-vous menée  

Le site a beaucoup grossi au fil des années. Nous sommes passés d’une trentaine de collaborateurs à environ 120 actuellement. Il fallait intégrer de nouveaux experts, de nouveaux profils issus de ce bassin d’emploi dynamique, faciliter les relations de travail pour fluidifier l’interaction des équipes qui intègrent beaucoup de développeurs mais aussi nos équipes d’infogérance. En ce sens, les équipes sont devenues pluridisciplinaires et mobiles avec des échanges fréquents avec les autres sites, notamment ceux de Mayenne.  

Nos locaux sont situés dans un centre d’affaires mutualisé. Nous avons fait croître le site au fur et à mesure des nouveaux contrats et des nouvelles arrivées. La dernière extension nous a permis de moderniser l’espace commun (cafétéria, salle de détente). A cette occasion, nous avons mis en place avec l’aide d’un groupe de collaborateurs volontaires une équipe dite « Happiness Office de Rennes », chargée de créer du partage et du lien entre les collaborateurs du site. Cette initiative a créé une émulation puisque plusieurs autres sites de Jouve ont créé leur « Happiness Office » 

Nous avons aussi mis en place des mouvements quasi continus en matière d’organisation des bureaux de manière à pouvoir très vite adapter nos plateaux aux nouveaux projets. 

Dans les évolutions futures, nous devons rendre le site plus visible de l’extérieur pour gagner en notoriété sur le bassin Rennais, très concurrentiel dans le domaine IT. C’est un point important pour nous permettre de continuer à attirer les talents. Des efforts ont déjà été fait par le biais de sponsoring d’évènements phares sur Rennes comme l’Agile Tour ou le Breizhcamp mais il faut continuer et accentuer cette démarche. 

 

©2020 Jouve SA|Tous droits réservés| Politique de confidentialité
 
Follow Jouve